• Un sentiment de fin imminente en écho à une ancienne tristesse alors apaisée par les notes cristallines de la harpe de verre. Maintenant, ces notes appellent la tristesse qu'elles endormaient autrefois.

    La harpe de verre joue lors de moments charnière depuis 1989, date de parution du CD retrouvée sur internet. Ouverture du rideau de fer, nos hypermarchés soudain inondés par des CD bon marché venus de l'est.

    Isolement dans une ancienne maison, un village obtus, vie de couple mortifiante. La harpe de verre caresse maternellement l'esprit. Elle délivre les sentiments, ouvre l'armure psychique dont je me sers pour résister. Amollissement, inquiétude, larmes qui montent aux yeux.

    Elle plaît aussi aux enfants qui en aiment la joliesse et la douceur. Elle leur convient comme à moi.

    Précieuse harpe de verre.

    J'apprends sur Wikipedia que l'interprète, Bruno Hoffmann, s'est consacré à faire revivre la harpe de verre et qu'il est mort en 1991. Triste.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • En Chine aussi, on mesure la réduction de l'espérance de vie due à la pollution

    Dans ce blog, l'article L'air du quartier gare nuit-il à la santé? évoque une étude qui indique que 225 morts par an sont dus à la pollution à Strasbourg et Mulhouse.

    A présent, je tombe sur un article qui évoque une perte d'espérance de vie de 5 ans en Chine du Nord à cause de la pollution. Une étude incluant des chercheurs chinois, israéliens et américains.

    L'étude se base sur la comparaison entre les habitants de deux zones de la Chine. Les habitants au nord de la rivière Hua ont bénéficié durant des dizaines d'années de charbon gratuit pour compenser les effets du climat froid. L'étude compare la santé des habitants au nord et au sud de la rivère. Etant conné le faible taux migratoire sur la période comprise entre 1981 et 2000, tous autres facteurs étant relativement semblables, il a été possible de mesurer les effets de la pollution due au charbon sur la santé. Les particules fines, surtout les PM 2,5 qui pénètrent loin dans les poumons ont les effets les plus délétères.  Dans le nord la concentration de particules fines mesurée est de 184g/m3 et l'espérance de vie est plus basse de 5,5 années avec une prévalence des maladies cardio-vasculaires.

    Un article de Slate du 9/7/2013 met en perspective cette étude avec la situation en France où le chauffage au charbon a disparu mais le chauffage au bois représente une source de pollution importante ainsi que le diesel. "D’après les chercheurs, une augmentation de 100 microgrammes par m3 induit une réduction de l’espérance de vie à la naissance de 3 ans. Une valeur qui devrait intéresser toutes les autorités sanitaires.", mais visiblement ne les intéresse pas au point d'affronter le lobby automobile.

    Combien de morts additionnelles faudra-t-il pour que les populations réagissent? Faudra-t-il une pollution majeure comme en Chine où la pollution mobilise les foules? Une manifestation a récemment fait annuler la construction d'une usine d'uranium dans le Guandong au sud de la Chine, région riche dont les habitants ont la capacité de se mobiliser via les réseaux sociaux et d'être écoutés.

    C'est possible en Chine.

     

    PS:  Vous pouvez signer Une pétition pour abaisser la vitesse des voitures de 10km/h

     

    Photo de l'agence Reuters illustrant l'article de The Irrawady cité

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique